Passer aux informations produits
1 de 4

KB Coffee Roasters

Peru - Vista Hermosa

Peru - Vista Hermosa

Prix habituel €15.00 EUR
Prix habituel Prix soldé €15.00 EUR
Vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.
Torréfaction
Grains

Origine: Pérou

Région : San Nicolas Rodriguez de Mendosa - Amazonas

Ferme : Finca Timbuyacu

Process: Pulped Anaerobic

Variétés : Bourbon, Catimor, Catuai, Caturra, Maragogype & Pache

Producteur : Alfonso Tejada Iberico & KarimRosario Araoz Grandez

Altitude : 1620m

Notes de dégustation: Belle acidité de fruits a noyaux, accompagné par une douceur intense

 

Le duo mari et femme, Alfonso Tejada Iberico & Karim Rosario Araoz Grandez, a fondé Café Monteverde, une coopérative basée dans leur ville natale, Rodríguez de Mendoza, en 2003.

Leur ferme, Finca Timbuyacu, est la pierre angulaire de la coopérative, servant de ferme modèle , station d'expérimentation et plus encore.

Alfonso Tejada Iberico a hérité Finca Timbuyacu de sa mère, qui l'a héritée à son tour de sa propre mère, Eleodora Mori de Ibérico. Eleodora a été une source d'inspiration pour Alfonso sa femme, Karim Rosario Araoz Grandez. Le nom de la ferme vient d'une histoire qu'Eleodora racontait à Alfonso à propos d'une source de la ferme qui avait tellement d'eau que l'eau cracha de la source comme si elle bouillait. Le nom Timbuyacu vient des mots quecha timbu signifiant bouillir et yacu signifiant eau.

Afin de perpétuer l'héritage de sa grand-mère, Alfonso et Karim ont commencé leur projet "Nueva Esperanza" en 2010 lorsqu'ils ont vendu leur agence de voyage basée à Lima afin de retourner à Finca Timbuyacu et d'établir une ferme modèle.

Sous leurs soins, Finca Timbuyacu est devenue le cœur des efforts du Café Monteverde. Le duo s'est engagé à améliorer les conditions sociales des autres petits producteurs de la région et a envisagé l'entreprise comme un moyen d'aider les producteurs de la région à commercialiser leur café dans de meilleures conditions.

Le plus important est peut-être le rôle que joue Finca Timbuyacu en tant que ferme modèle. Les membres peuvent visiter pour en savoir plus sur la gestion et la récolte de la ferme ainsi que sur les pratiques post-récolte comme la fermentation, le lavage et les différentes méthodes de séchage. Finca Timbuyacu se spécialise dans l'enseignement aux membres d'une variété de compétences qui élèveront leur qualité de production au plus haut niveau possible.

La ferme englobe un large éventail d'élévations et d'exposition au soleil. Afin de mettre en évidence les conditions de croissance uniques dans différentes régions de la ferme, Alfonso et Karim ont créé des segments de ferme basés sur les caractéristiques de croissance.

Quand ils ont planté des caféiers pour la première fois à Timbuyacu, tout le monde leur a dit que rien ne pousserait. Ils ont été avertis que la terre n'était pas fertile et que leur rendement ne serait jamais significatif. Cependant, sous leurs tendres soins, leur récolte et la qualité du café ont augmenté chaque année. Le café de Timbuyacu a remporté la 12e place de la Coupe d'excellence 2017.

Sur les 68 hectares de Finca Timbuyacu, 38 hectares sont consacrés à des réserves forestières qui protègent les espèces végétales et fauniques indigènes. Les zones de conservation protègent également le lac et le ruisseau naturel de la ferme en fournissant une barrière naturelle pour ralentir l'érosion et prévenir la pollution.

La grand-mère d'Alfonso, Eleodora, cultivait du café, du yuca, du maïs, des bananes, de la canne à sucre, des ananas, des haricots et divers autres arbres fruitiers sur la terre. Elle érige des pieux de pierres (Pilicones) pour marquer les divisions entre les cultures. Ces pilancones font toujours partie du paysage de la ferme aujourd'hui. Avant de mourir, Eleodora a distribué la terre entre ses enfants, y compris la mère d'Alfonso. Aujourd'hui, Alfonso et Karim cultivent également du yuca, des bananes, des haricots, des légumes, des oranges et des ananas.

La cerise est sélectivement cueillie à la main puis placée dans des récipients hermétiques où elle fermente en anaérobiose pendant 18 heures. La cerise est dépulpée et fermentée dans une cuve ouverte pendant 36 heures supplémentaires. Après la seconde fermentation, la parche est lavé à l'eau claire et mis à sécher sur des lits surélevés. La parche est retournée fréquemment pour assurer un séchage uniforme.

 

Afficher tous les détails